Disponible

Qu’est-ce qui se sépare.

en nous quand nous nous séparons ?

Variation scénique en huit tableaux pour corps, voix et pulsations musicales

d’après l’ouvrage d’Hélène Gestern Un Vertige - La Séparation, Arléa 2017 (Gallimard, Folio, 2019).

 

« J’avais accompli une traversée muette, indicible, entièrement privée, dont je ne pourrais annuler

ni l’existence ni l’amplitude, avec laquelle je devrais composer dans le silence et le secret (…)

Peut-être, en définitive, fallait-il en passer par là pour supporter le fardeau merveilleux

d’un impossible amour. »

Hélène Gestern

 

« À l’image du corps qui se disloque et se rompt sous la déflagration de la rupture amoureuse,

fragmenter le récit pour lui donner une nouvelle dynamique, physique et disloquée,

celle de la scène et de sa grammaire propre. »

Gilles Losseroy

Une première étape de ce spectacle a vu le jour dans le cadre du colloque :

Le corps à l’œuvre. Enjeux, méthodes et résultats (1980-2022). 

Metz, Luxembourg, avec le soutien de l’Université de Lorraine

D’après Hélène Gestern 

Qu'est ce qui se sépare.

Création 2021/2022

Mise en scène : Gilles Losseroy 

Jeu et danse : Lisa Cheurfa, Adèle Fossati, Marianne Gillet

Chant : Célia Pierre-Gay 

Percussions : René Le Borgne 

Création lumière : Elora Girodon

La Mazurka Du Sang Noir est soutenue par :

Conseil Départemental 54

Région Grand Est

Métropole du Grand Nancy

Ville de Nancy

L’ACSÉ

L'Université de Lorraine

affiche Vertige Sépération   26X53cm  _edited.png

GALERIE